Bubblestat

lorsque le salarié abuse de sa liberté d’expression

Courrier électronique : lorsque le salarié abuse de sa liberté d’expression

Dans un arrêt en date du 28 mars 2012 la chambre sociale de la Cour de cassation a approuvé une Cour d’appel qui avait estimé que constitue une cause réelle et sérieuse de licenciement le comportement d’un salarié qui abuse de sa liberté d’expression en adressant à l’ensemble des agents de sa direction un courrier électronique dans lequel il dénigre son supérieur hiérarchique et où il tient des propos vexatoires à son encontre.

Référence :

- Soc., 28 mars 2012, N° de pourvoi : 11-10.513

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site