Bubblestat

lorsque le salarié abuse de sa liberté d’expression

Courrier électronique : lorsque le salarié abuse de sa liberté d’expression

Dans un arrêt en date du 28 mars 2012 la chambre sociale de la Cour de cassation a approuvé une Cour d’appel qui avait estimé que constitue une cause réelle et sérieuse de licenciement le comportement d’un salarié qui abuse de sa liberté d’expression en adressant à l’ensemble des agents de sa direction un courrier électronique dans lequel il dénigre son supérieur hiérarchique et où il tient des propos vexatoires à son encontre.

Référence :

- Soc., 28 mars 2012, N° de pourvoi : 11-10.513

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site