Bubblestat

chansons historiques de France 206 : la Piémontaise , 1705

Auteur anonyme . pour les uns cette chanson daterait de 1705, de la campagne d'italie prenant place dans la guerre de succession d'Espagne (1701-1714) http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_Succession_d'Espagne pour d'autres , elle ne serait pas plus ancienne que le début du 19e siècle (campagnes d'Italie de Bonaparte ? improbable vu les paroles "servir le Roi" ...) . elle fait en tous cas partie du répertoire militaire français ainsi que Suisse . interprétation: album "chants des appelés /soldier's songs" , les armées françaises Grands dieux! J'ai le c?ur à mon aise Quand j'ai ma mie auprès de moi De temps en temps je la regarde Et je lui dis : «embrasse-moi.» Comment veux-tu que je t'embrasse Quand on m'a dit du mal de toi? On dit que tu pars pour la guerre Dans le Piémont servir Le Roi. Ceux qui t'ont dit cela , la belle, Ils t'ont bien dit la vérité. Mon cheval est à l'écurie, Sellé, bridé, prêt à partir. Quand tu seras dans ces montagnes Tu ne penseras plus à moi. Tu penseras aux piémontaises Qui sont cent fois plus belles que moi. Si fait, si fait, si fait, la belle, Je penserai toujours à toi. Je ferai faire une belle image Toute à la semblance de toi. Quand je serai à table à boire, A mes camarades je dirai: «Chers camarades, venez voir Celle que mon c?ur a tant aimé.» Je l'ai aimée, je l'aime encore, Je l'aimerai tant que je vivrai Je l'aimerai quand je serai mort Si c'est donné aux trépassés. J'ai tant, j'ai tant pleuré pour elle Que les moulins en ont tourné. Petits torrents, grandes rivières, Pendant trois jours ont débordé.

Vidéo précédente Retour
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site